Transformation digitale

Tendances 2021 du Cloud avec David Chassan de 3DS OUTSCALE

Par 27 mai 2021

“Je n’ai pas peur des ordinateurs. J’ai peur d’en manquer”
Isaac Asimov

Dans le cadre de l’événement Cloud Days organisé par 3DS OUTSCALE le 1er juin 2021, et au cours duquel j’interviendrai (inscription gratuite ici), j’ai rencontré son Directeur de la Stratégie, David Chassan. Ce fut l’occasion d’échanger avec lui sur les grandes tendances du Cloud et de la place de ce dernier dans les dynamiques de transformation digitale.

3 tendances Cloud pour 2021

– Première tendance : la prise de conscience de la nécessité d’une souveraineté numérique en France et en Europe, avec une accélération depuis le début de la crise sanitaire. L’élément déclencheur a notamment été la promulgation de la loi C.L.O.U.D. Act de Donald Trump en 2018, qui oblige les fournisseurs américains de services cloud à laisser accès aux données, même quand les données sont en dehors des Etats-Unis. Ce point est particulièrement problématique quand on connaît la guerre économique qui existe au niveau mondial, et qui met à risque par exemple les entreprises et institutions françaises qui utiliseraient des fournisseurs américains de Cloud, ce même si les données sont hébergées en France ou en Europe. De son côté, 3DS OUTSCALE se place en droite ligne avec le label « Cloud de confiance », présenté il y a peu par Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, et Cédric O, Secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques. Ce label reposera sur le visa « SecNumCloud » délivré par l’Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information). Il sera attribué aux entreprises qui respecteront notamment le futur « European Cybersecurity Certification Scheme for Cloud Services ».

3DS OUTSCALE garantit ainsi la localisation en France des données, de ses opérations, et de son service client. Ce point, associé à un ADN orienté vers la sécurité (3DS OUTSCALE est issue de Dassault Systèmes), a séduit depuis 2010 de nombreux clients publics (ministères, collectivités locales), du secteur de la santé (de la startup aux établissements de santé), ou d’entreprises aux données sensibles.

– Deuxième tendance : la montée en puissance de la RSE et de l’éco-responsabilité. Les utilisateurs individuels sont de plus en plus sensibles à l’empreinte écologique de leur usage du numérique. L’une des idées habituellement admises est que les data centers polluent. Mais il faut comprendre d’abord que le cloud est basé sur une mutualisation de ressources. On pourrait le comparer à un autobus qui transporte beaucoup de personnes, a contrario de l’utilisation par chacune de ces personnes d’une voiture personnelle. Il y a donc un impact énergétique, qui est fortement réduit par cette mutualisation. Il y a une différence entre le cloud et l’hébergement traditionnel de données. Le cloud est différent car il peut activer ou pas des ressources dont il n’aurait pas besoin, sur base de ce que l’on appelle l’automatisation. En fonction de son audience à un instant T, une plateforme de streaming vidéo va par exemple déclencher plus ou moins de serveurs. L’automatisation rend ainsi le cloud moins cher que l’hébergement. Pour aller plus loin, 3DS OUSCALE s’est engagée au niveau de l’Union Européenne au Climate Neutral Data Center Pact. Ainsi, entre 2019 et 2020, l’entreprise a fait baisser de 4% la consommation électrique par serveur dans les centres de données, tout en sensibilisant ses clients aux bienfaits de l’automatisation.

Sur un autre sujet lié à la RSE, 3DS OUTSCALE s’engage depuis 5 ans sur l’inclusion des femmes dans l’IT. Etonnamment, il y a 30 ans, les femmes étaient  plus largement représentées dans le secteur. Aujourd’hui, elles représentent de 17 à 24% des effectifs dans l’informatique. De son côté, grâce à ses actions notamment dans le recrutement, 3DS OUTSCALE est passée d’une représentation féminine de 15% il y a 5 ans à 28% aujourd’hui.

– Troisième tendance : le souhait des clients de bénéficier via leur fournisseur Cloud d’un ensemble de services ou d’applications directement disponibles. Sur ce point, 3DS OUTSCALE fera notamment des annonces lors de son événement Cloud Days du 1er juin.

Pour conclure, nous pouvons préciser que la pandémie a accéléré l’usage du cloud. Les entreprises se sont aperçues qu’elles pouvaient avoir des ressources informatiques immédiates, et elles ont découvert surtout l’agilité en informatique. Il est ainsi plus facile par exemple de lancer une nouvelle offre, le cloud permettant un time to market plus rapide. Le cloud est aussi utilisé par l’industrie pour des usages liés au big data, et pour travailler notamment sur des sujets de maintenance prédictive (consistant à anticiper les défaillances à venir sur un équipement, un objet, un système, etc). ou préventive (qui va implique une maintenance des machines et matériels de manière régulière).

A retenir : le cloud en 2021 implique des prises de position (souveraineté, RSE) de la part des fournisseurs, et de leurs clients. Pour en savoir plus, inscrivez-vous gratuitement aux Cloud Days du 1er juin 2021, au cours duquel vous pourrez me retrouver.

RECEVOIR NOS ANALYSES CHAQUE SEMAINE PAR EMAIL

 

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne manquer aucune analyse,
et recevoir nos dernières actualités. 

Adresse e-mail non valide
Vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaitez.